Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe vénérés en France

Saint Eucher (16 nov.)

Saint Eucher

Saint Eucher

   Saint Eucher, évêque de Lyon   Issu d'une illustre famille gallo-romaine (vers 380), saint Eucher acquit une parfaite maîtrise de la langue latine au cours de ses études, puis épousa une jeune femme de son rang, dont il eut deux fils, qui devinrent évêques. Lorsque l'aîné de leurs fils eut atteint l'âge de dix ans, les deux époux résolurent de renoncer au monde et à ses vanités. Eucher entra au monastère de Lérins, où il passa deux ans, puis il alla s'établir dans l'île de Léro (aujourd'hui Sainte-Marguerite), où son ex-épouse vint le rejoindre pour vive dans l'ascèse et la prière, sous sa direction spirituelle, tandis que l'éducation de leurs enfants était confiée à des maîtres de Lérins. Eucher était en contact étroit et échangeait une correspondance avec nombre de personnalités spirituelles de ce temps, comme saint Honorat de Lérins (16 janv.), saint Cassien (29 fév.), saint Paulin de Nole (22 juin) et saint Hilaire d'Arles (5 mai).

Dans une lettre à saint Hilaire, qui venait de regagner Lérins, après avoir goûté l'amertume de la charge pastorale à Arles, Eucher fit un admirable éloge du désert ; " J'appellerai volontiers le Désert, écrit-il, le temple sans limite de notre Dieu, car Celui que nous savons avec certitude habiter dans le silence, nous devons croire qu'Il se réjouit dans la solitude. C'est là, si souvent, qu'il s'est fait voir à l'homme... Les hommes que le désert renferme en son sein maternel sont avides d'éternité, prodigues d'éphémère, indifférents au présent, certains de l'avenir. en se précipitant aux limites du  C'est ainsi qu'ils obtiennent de parvenir aux siècles sans limites en se précipitant aux limites du siècle... Terre vénérable ! Qui a recherché ton amitié a trouvé Dieu ; qui t'a honorée a rencontré en toi le Christ. T'habiter, c'est être dans la joie du Seigneur ton hôte... Qui ai-je vu ? Ces assemblées de saints, ces précieux flacons d'albâtre qui exhalaient leurs senteurs, partout flottait le parfum de la vie... Pour eux, chercher le bonheur, c'est le vivre, et tandis qu'ils s'y efforcent, ils l'atteignent déjà. Ainsi par la grâce généreuse du Christ, ils obtiennent dès à présent une grande part de ce qu'ils espèrent pour le siècle à venir ".

Mais Eucher ne put jouir longtemps de sa solitude car il fut choisi comme évêque de Lyon, en 435. Assumant la tâche de métropole des Gaules, il fit preuve d'une sainte énergie, en sachant garder le calme et la modération qu'il avait acquit au désert dans les controverses doctrinales au sujet du rapport entre la nature et la grâce. Il rédigea lui-même à l'intention de ses fils, plusieurs livres contenant des explications sur les passages difficiles de l'Ecriture sainte, qui eurent un grand succès au Moyen Âge, ainsi que des Passions de martyrs de Lyon et de saint Maurice et des martyrs d'Agaune. Il s'endormit en paix, le 16 novembre 449. Un de ses amis écrivait à son sujet ; " Doué d'une intelligence pénétrante, d'une science étendue et d'une éloquence débordante, il fut sans conteste le plus grand parmi tous les grands évêques de son temps ".

 

Source : Le Synaxaire. Vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe par le hiéromoine Macaire. Monastère de Simonos Pétra au Mont Athos.

Eglise Saint-Eucher

Eglise Saint-Eucher

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article